Articles

Les volcans de Lanzarote

Image
Comme l'année passée, nous sommes partis chercher le soleil en janvier, cette fois-ci sur l'île volcanique de Lanzarote et ses paysages lunaires.


Un petit résumé en images de notre semaine. Nous avions loué une voiture et tout est à moins d'une heure de route, l'avantage d'être sur une petite île.

Le parc national de Timanfaya
Timanfaya, aussi appelé Montanas del fuego, regroupe plus de 30 volcans, apparus au XVIIIe siècle pendant une période d'intense activité volcanique qui a duré six ans. Avant, cette région était fertile, aujourd'hui, la lave est encore trop "récente" et seules quelques fougères poussent à travers les pierres.



Des routes goudronnées mènent au parc et permettent à des bus de le sillonner. L'entrée du parc est payante mais le tour en bus est inclus pour chaque visiteur. Il existe aussi des randonnées guidées pour lesquelles il faut s'inscrire bien à l'avance (mais que nous n'avons pas pu faire avec Aurore, elles s…

Délices napolitaines et ischitanes

Image
Comme promis, je ne pouvais pas manquer de consacrer un article à la nourriture après un séjour en Italie.


Naples est connue pour être la patrie de la pizza et je dois avouer que la légende dit vrai: les meilleures pizzas du monde se mangent dans la région de Naples. J'imagine que ça tient au goût des tomates mûries au soleil et à la mozzarella absolument bluffante même quand on déguste la moins chère au supermarché, mais nous n'avons pratiquement mangé que des margherite (tomates, basilic, mozzarella, les couleurs du drapeau italien), tellement elles se suffisaient à elles-mêmes, alors qu'ici, je multiplie les garnitures.




Avec la pâte et les tomates, on fait aussi des délicieuses bruschette.


Et si vous êtes tentés par d'autres antipasti, on y trouve des spécialités du sud de l'Italie: les beignets de fleurs de courgette de mon enfance, les arancini, qu'on trouve sous toutes les formes et à tous les goûts dans les petites échoppes de Naples et le fritto misto, …

24h à Naples

Image
Nous ne pouvions pas quitter la Campanie sans passer une journée à explorer les ruelles animées de Naples. Il faudra y retourner pour en découvrir plus, mais voici quelques clichés.


Naples souffre de sa mauvaise réputation de ville sale (tout le monde se souvient encore de la crise des poubelles), dangereuse (en grande partie à cause de la Camorra, la mafia locale) et anarchique, mais c'est surtout une ville vivante et son chaos fait son charme (du moins dans les ruelles du centre historique, nous n'avons pas mis les pieds ailleurs).


Les légendes et les superstitions semblent encore vivantes et on ne compte plus les églises.






On y trouve des témoins d'un autre âge, comme cet ascenseur dans lequel il fallait mettre un sou pour monter.


Le kitsch y règne en maître.


Les pâtes, les pizzas et les babas sont mis à l'honneur (promis, je vous réserve un article entier dédié à la nourriture, ça vaut la peine).




Et il vaut vraiment la peine de se balader et de voir les gens y vivre…