Articles

Retour à la case départ

Image
Cela fait bientôt 10 jours que nous sommes à Chiang Mai et que nous profitons de ses temples, de son atmosphère et des chouettes activités qu’on peut y faire.















Mais même si nos journées sont géniales, au fur et à mesure que les nouvelles du monde nous parviennent, nous commençons à douter de nos projets. Au cours des deux derniers jours ici, on voit la ville commencer à se vider. Le Sri Lanka a fermé ses frontières, donc il faut trouver un nouveau point de chute. Mais pourrons-nous rentrer en Europe ? Est-il vraiment éthique de continuer à voyager ?

Les formations karstiques de Railay

Image
Comme nous n'en avions toujours pas assez des formations rocheuses incroyables de la région, nous avons décidé d'aller encore admirer Railay, un des endroits les plus connus pour ça (on peut même y faire de l'escalade) avant de quitter le sud de la Thaïlande.


Railay est plus touristique que Koh Yao Noi, mais ses paysages sont tellement beaux qu'on lui pardonne. Nous arrivons d'abord sur Railay West, une belle plage de sable fin avec des hôtels un peu haut de gamme (mais on trouve de la street food à quelques minutes à pied pour pique-niquer)




Après avoir profité de la plage, nous partons ensuite nous balader (tout est très bien indiqué). Une allée bordée de boutiques et de bars mène à Railay East, le côté plus backpacker de l'île (où il est impossible de se baigner). Après la sérénité de Koh Yao Noi, ça nous fait bizarre d'entendre de la musique occidentale et de voir des pancartes "happy pizza / happy pasta / happy anything" (note pour ma maman ou…

Une semaine hors du temps à Koh Yao Noi

Image
Après un mois de février bien chargé en Suisse (dernières semaines de boulot et de crèche, déménagement, maladies en tout genre, etc.), on rêvait de se poser un petit peu avant d'attaquer le vif du sujet.


Nous avons donc décidé de passer une semaine sur Koh Yao Noi, une petite île en Thaïlande dont nous avions lu qu'elle était encore assez authentique. Et qui se trouve seulement à 30 minutes en ferry de Phuket, donc pas de transfert interminable à l'arrivée. Et c'était absolument génial.



Nous logions dans un petit bungalow et nous avons eu la chance de voir des singes et des oiseaux dans le jardin de notre guesthouse.





La plage de Tha Kao était à 50 mètres et on en a bien profité. L'eau est vraiment peu profonde et il n'y a pratiquement pas de vagues, donc c'est idéal avec des petits enfants. En revanche, on le déconseille aux personnes qui souhaitent une plage de sable fin où on peut se baigner à toute heure. Il y a de grandes marées qui transforment la pla…