24h à Naples

Nous ne pouvions pas quitter la Campanie sans passer une journée à explorer les ruelles animées de Naples. Il faudra y retourner pour en découvrir plus, mais voici quelques clichés.


Naples souffre de sa mauvaise réputation de ville sale (tout le monde se souvient encore de la crise des poubelles), dangereuse (en grande partie à cause de la Camorra, la mafia locale) et anarchique, mais c'est surtout une ville vivante et son chaos fait son charme (du moins dans les ruelles du centre historique, nous n'avons pas mis les pieds ailleurs).

Polichinelle veille au grain

Les légendes et les superstitions semblent encore vivantes et on ne compte plus les églises.






On y trouve des témoins d'un autre âge, comme cet ascenseur dans lequel il fallait mettre un sou pour monter.


Le kitsch y règne en maître.


Les pâtes, les pizzas et les babas sont mis à l'honneur (promis, je vous réserve un article entier dédié à la nourriture, ça vaut la peine).




Et il vaut vraiment la peine de se balader et de voir les gens y vivre!


Les enfants sont rois en Italie et Aurore s'est fait des copains.

On y retournera pour en découvrir plus. Et en attendant, on prend les récits de ceux d'entre vous qui connaissent!

Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ