Délices napolitaines et ischitanes

Comme promis, je ne pouvais pas manquer de consacrer un article à la nourriture après un séjour en Italie.

Aurore et sa première pizza

Naples est connue pour être la patrie de la pizza et je dois avouer que la légende dit vrai: les meilleures pizzas du monde se mangent dans la région de Naples. J'imagine que ça tient au goût des tomates mûries au soleil et à la mozzarella absolument bluffante même quand on déguste la moins chère au supermarché, mais nous n'avons pratiquement mangé que des margherite (tomates, basilic, mozzarella, les couleurs du drapeau italien), tellement elles se suffisaient à elles-mêmes, alors qu'ici, je multiplie les garnitures.

On repère une pizzeria grâce à la cheminée de son four à feu de bois


Une autre pizza margherita

Avec la pâte et les tomates, on fait aussi des délicieuses bruschette.


Et si vous êtes tentés par d'autres antipasti, on y trouve des spécialités du sud de l'Italie: les beignets de fleurs de courgette de mon enfance, les arancini, qu'on trouve sous toutes les formes et à tous les goûts dans les petites échoppes de Naples et le fritto misto, une friture de poissons dont nous nous sommes régalés.




La mozzarella se déguste aussi en salade dans des bars à mozzarella.


L'Italie, c'est également la patrie des pâtes. On s'est cuisiné des orecchiette à toutes les sauces avec nos emplettes du marché, et on a testé quelques autres spécialités au restaurant.

Orecchiette ai calamari maison

Gnocchi, tomates et mozzarella, une tuerie

Spaghetti a la chitarra aux fruits de mer

Les fruits de mer ayant été pêchés devant nous quelques minutes plus tôt!

Et au sommet du Mont Epomeo, nous avons trouvé LA spécialité ischitane, un ragoût de lapin.

Coniglio all'ischitana

Rayon sucré, Aurore commençait ses journées avec les mêmes fameux croissants que ceux que je mangeais, enfant, chez mes grands-parents en Italie, et ça avait l'air de lui plaire.


Naples est connue pour ses sfogliatelle, une pâtisserie feuilletée et fourrée, et étrangement, on y célèbre aussi le baba sous toutes ses formes (au rhum ou au limoncello, pour la couleur locale).



Et pour digérer tout ça, un petit verre de limoncello!


Ischia et Naples ont tenu leurs promesses, nous nous sommes régalés tous les trois.

Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ