Jaipur, la ville rose

Après Jaisalmer, nous avons rallié la capitale du Rajasthan : Jaipur. Son maharadjah a ordonné que toutes ses maisons soient peintes en rose, la couleur de l’hospitalité, à l’occasion de la visite du Prince de Galles en 1876 et encore aujourd’hui, la vieille ville est rose de partout.

Une des portes d'entrée de la vieille ville

A Jaipur, on trouve de nombreux palais, dont le plus joli est le Palais des vents, entièrement dédié aux commérages (on pouvait se cacher derrière les fenêtres ouvragées pour observer sans être vus et l’écho permettait d’entendre tous les ragots).

La façade avant

La cour intérieure

Un mini-volet pour observer l'extérieur

On y trouve aussi le palais de la famille royale.

Une des cours intérieures du Palais

Une autre cour intérieure



Et juste à côté, on peut voir le palais où le maharadjah vit à présent. Lorsque le drapeau flotte, c’est qu’il est en ville.


Le fondateur de Jaipur était féru d’astronomie et il a laissé d’immenses instruments de mesure, un endroit assez fascinant à visiter. On peut y voir un immense cadran solaire avec une précision de deux secondes, construit au 18e siècle !


Le fameux cadran solaire

On trouve également à Jaipur un musée abrité dans une belle bâtisse.



Mais il faut sortir de la ville pour voir le monument le plus impressionnant : Amber Fort, la citadelle où vivait la famille royale avant de s’implanter à Jaipur. (En revanche, on ne vous conseille pas l'audioguide, à moins que vous n'ayez envie de piquer des fous rires !)




Jaipur comporte de nombreux sites à visiter, mais nous commençons peut-être à être blasés des splendeurs du Rajasthan, c’est la ville qui nous a le moins impressionnés. Il est temps de changer d’état !

Un petit rösti pour la route ?


Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ