Trois jours dans le désert Thar

Après Jodhpur, nous avons rejoint Jaisalmer, au beau milieu du désert Thar, tout à l’Ouest du Rajasthan. Avant de visiter la ville, nous sommes partis faire un safari de trois jours dans le désert.

Notre arrivée au lever du soleil

Nous sommes partis à dos de chameau (et oui, ceux qui connaissent bien Véro seront ravis d’apprendre qu’elle n’est pas allergique à tous les chameaux visiblement !) avec Mourad, notre guide/cuisinier/chanteur adorable.


Les journées se déroulaient au rythme lent de nos chameaux. Comme nous avions dit à Mourad que nous adorions faire la cuisine, nous avons préparé la plupart de nos repas avec lui (nous sommes devenus les rois du chapati étalé entre les mains) et la sieste d’après-midi était sacrée.

Véro et Maurya

Olivier et Mendra


Les chameaux boivent 15 litres d'eau tous les deux jours

Chapati time !


Nous avons traversé quelques villages et nous avons également pu observer une multitude d’animaux: chèvres, vaches, antilopes, renards sauvages, oiseaux, ânes, chiots, etc.







Le soir, nous avons campé dans des paysages de dunes magnifiques. Nous mangions au coin du feu et nous admirions les milliards d’étoiles qui parsemaient le ciel avant d’aller se coucher sous une dizaine de couvertures.

Chevauchée au sommet d'une dune

Coucher de soleil

On se sent tout petit !




Un deuxième coucher du soleil

Notre lit de luxe !

C’est une de nos meilleures expériences de voyage, même si nous n’avons pas été mécontents de retrouver une douche et un lit (plus ou moins) moelleux au retour.


Commentaires

  1. Han ça avait l'air génial!
    Et peut-être que tu n'es plus du tout allergique aux chameaux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas trop ! Là, c'était facile, j'ai pu aller me frotter aux chameaux pour voir comment je réagissais avant de décider de partir en safari, il y en a partout. Mais je réessayerai.

      Sinon, forcément, le désert, ça m'a beaucoup fait penser à toi :)

      Supprimer
  2. Je suis à 300% jalouse de la balade dans le désert... Et surtout admirative et curieuse de la suite ;-) !
    (Et je compte sur vous pour me faire des chapati quand on se verra :-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout l'accompagnement des chapatis qui vaut le coup :) Mais on arrête pas d'apprendre des nouvelles recettes.
      Et oui, c'était vraiment chouette cette virée dans le désert, un peu hors du temps.

      Supprimer
  3. C'est toujours aussi passionnant, fascinant, splendide et délicieux de suivre vos pérégrinations! Non, je ne dirai pas que je suis jalouse, non, non et non :-D
    gros becs Karine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh, merci :) Pour nous, c'est génial de vivre autant de trucs différents et on a envie de les partager. Gros bisous et à bientôt :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ