Naissance d'une star

Petite devinette: que se passe-t-il?


Cela fait à peine trois jours que nous sommes arrivés et Olivier a déjà trouvé sa voie. Il s'est fait engager pour jouer dans un film indien!

Un agent est venu frapper à notre porte pour le recruter hier après notre arrivée à la guesthouse. Apparemment, il est spécialisé dans le casting de figurants européens ou africains et il fait le tour des guesthouses pour les trouver. Les repas nous sont offerts à tous les deux et pour une journée, Olivier gagne de quoi payer nos deux nuits d'hôtel à Chennai.

Nous avons donc passé la journée sur le lieu du tournage. L'essentiel du travail consistant à attendre, nous en profitons pour discuter avec un autre figurant anglais et sa copine qui sont depuis un mois en Inde et qui nous racontent quelques anecdotes de voyage.

Dans un film, on attend souvent plusieurs heures pour jouer quelques minutes.

Il y a des dizaines de figurants indiens costumés et nous sommes dans un ancien pensionnat pour garçons de l'époque victorienne. Tout le monde est nourri pour le petit dej et le repas de midi, il y a une centaine de personnes mais tout semble sous contrôle et les gens sont super gentils, ils nous amènent de l'eau en bouteille, du chai, etc.

Le repas de midi
L'heure du repas pour tous les figurants

Olivier et Mark sont costumés en officiers anglais du début du XXe siècle. Ils jouent l'après-midi et j'ai le droit d'entrer dans l'enceinte du tournage mais pas de prendre des photos. C'est vraiment chouette de voir comment ils montent et remontent les rails pour les travellings ou d'examiner les dispositifs utilisés par le caméraman (sa chaise est lestée par des poids et ce sont des assistants qui le déplacent).


Ce dispositif vient d'être monté en quelques minutes.

Le film se situe à l'époque coloniale dans une prison et ma star doit essentiellement déambuler le long de couloirs dans le joli bâtiment victorien. Mais dès que le tournage s'arrête, des jeunes indiens se pressent autour de lui pour lui demander des photos. L'ambiance est assez surréaliste.

Photo volée, je me suis fait enguirlander par le manager

Bref, demandez-lui un autographe à son retour :) et demain nous partons plus au sud (pour échapper à ses nouveaux fans).

Commentaires

  1. Oui, quand l'agent est venu frapper à notre porte hier, on lui a fait répéter deux fois pour être sûrs d'avoir compris. Du coup, on a décalé notre départ pour Mallapuram d'un jour et on ne regrette pas.

    RépondreSupprimer
  2. After Life...ray, you found your way of life :-)

    RépondreSupprimer
  3. Trop cool ! Ben ca promet pour la suite :D

    RépondreSupprimer
  4. Rien que pour ça, ça valait le coup de partir. ..vous pouvez revenir maintenant ;) hihi

    RépondreSupprimer
  5. Trop fort ! J'adore. C'est chouette, le cinéma, non ? Et votre repas avait l'air délicieux, miom...

    RépondreSupprimer
  6. Je remercie ma chérie et ma famille pour m'avoir soutenu et permis de réaliser mon rêve !
    Je suis maintenant une star du cinéma indien, et ça me procure une joie profonde :)

    RépondreSupprimer
  7. Bravo Olivier, c'est super! (liliane Gouchault)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ