Temples du Tamil Nadu – 2e partie

Kanchipuram – le temple Varadaraja Perumai

Kanchipuram a de nombreux temples (voir notre article ici). Lors de notre première visite, nous avons rencontré Magesh, un jeune étudiant indien, qui nous a fait une visite très complète de ce temple dédié à Vishnou.


Seuls les hindous ont accès au cœur du temple, mais dans l’enceinte extérieure, il y a un superbe bâtiment dit « aux 100 piliers » (en fait, il y en a 96) qui servait pour les mariages.

Une partie des 100 piliers

Les piliers sont sculptés et on y trouve des représentations des dix avatars de Vishnou. Grâce à notre guide, nous sommes devenus incollables sur ce dieu, l'une des trois principales divinités indiennes. On y trouve aussi d’autres scènes de la mythologie hindouiste et nous avons même eu droit à un premier aperçu du Kamasutra.

Vishnou incarné en poisson

Vishnou incarné en Krishna, un de ses noms les
plus connus en Europe

Le Cupidon hindouiste qui transperce non pas le coeur,
 mais l'égo de sa belle avec sa flèche.

Un homme, trois femmes, combien de possibilités ?

En bordure du temple, on trouve un bassin dans lequel repose une statue en bois de Vishnou de plusieurs dizaines de mètres. Le bassin est vidé tous les 40 ans et la statue est exhibée lors d’un festival qui dure 48 jours. La prochaine fois, ce sera en 2019, avis aux amateurs.


Aux quatre coins du temple pendent des chaînes de pierre sculptées chacune dans un seul bloc. Très impressionnant.

La chaîne de pierre

Encore un très beau temple, nous avons passé presque deux heures à examiner tous ses piliers et nous ne nous lassons pas de voir ces joyaux d’architecture.



Commentaires

  1. J'aime beaucoup la dernière photo, avec la symétrie des sacs en bandoulière.
    Mais je trouve qu'Olivier a drôlement changé!

    Plus sérieusement, c'est super intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Olivier a changé depuis l'époque coloniale ? ;)

    Sinon, c'est génial tous ces temples, ils sont super beaux et le type qui nous a fait visiter celui-là était super didactique (il avait eu une petite copine française donc il nous racontait plein de trucs en les reliant à ce qu'on connaissait en Europe)

    RépondreSupprimer
  3. Euh attends, ôte moi d'un doute, c'est vraiment Olivier là? Je croyais que c'était le guide.

    RépondreSupprimer
  4. C'est la chemise indienne qui fait ça ? Ou les pieds nus ?

    Parce que non, je n'ai pas mis deux photos du guide ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je sais pas il a l'air plus petit, et moins mince et ben ça alors... c'est en voyant les photos de Pondichery où je trouvais bizarre que ce guide traine encore avec vous, que j'ai réalisé qu'il se pouvait que ce soit Olivier.
    Dire que je me disais que hinhin tu m'étonnes qu'elle le colle comme ça, le guide tout mignon. :boulet:

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ