Entre Pokhara et Katmandou

En revenant à Katmandou pour reprendre notre avion (et accessoirement faire réparer notre ordinateur, youpiii), nous avons fait deux jolies haltes.

Bandipur

Le Lonely Planet présente Bandipur comme un petit village hors du temps, épargné par le tourisme. Autant le dire tout de suite, la dernière partie n’est plus vraie, mais le village est absolument charmant et nous y avons passé deux jours pour nous reposer de notre trek.



Oui, il y a plein de touristes qui prennent des photos
des petites habitantes...

Bandipur offre également des vues magnifiques sur les chaînes de montagne, nous nous sommes levés tôt un matin pour aller les admirer avant qu’elles ne soient cachées par les nuages.



Gorkha

Après le village de carte postale qu’était Bandipur, nous nous sommes rendus à Gorkha (en prenant trois bus différents alors que ce n’est pas très loin. On voit tout de suite quand on sort des routes touristiques balisées au Népal, mais c’était rigolo). Gorkha est la cité natale de la famille royale (déchue) du Népal et on y trouve aussi un Durbar Square. Sauf que celui-là est perché au sommet d’une colline qu’on attend en montant 1500 marches en pierre. Heureusement que nous étions censés nous reposer du trek.

Un joli bus avec nos sacs sur le toit

Les plans ont été faits avec Paint !

La vue y est splendide et nous étions contents de revoir des fenêtres ouvragées, un temple et des idoles hindouistes.





Le singe mange les offrandes et il en a la bouche toute rouge.

Contrairement à Bandipur, nous n’avons pas croisé de touristes hormis des touristes népalais et nous avons adoré manger dans les petites gargotes du coin où tout le monde s’intéressait à nous et voulait savoir si on mangeait aussi du dal baht en Suisse !

Neige et palmiers

Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ