Le Shivaratra à Pashupatinath

Notre séjour au Népal a coincidé avec l'une des grandes fêtes hindouistes : le Shivaratra, qui voit des milliers de saddhus (les hommes saints de l'hindouisme) se rendre à Pashupatinath, près de Katmandou, pour célébrer la naissance de Shiva.


En 2013, un million de pélerins se sont rendus à Pashupatinath. Pour éviter les transports bondés, nous sommes allés à pied de Bodnath, où nous dormions, à Pashupatinath. Plus nous approchions, plus la foule augmentait.


Le jour du Shiravatra, les saddhus ont légalement le droit de consommer du haschich pour les aider à entrer en transe. Les hindous pensent qu'ils sont alors possédés par Shiva. Nous avons vu des centaines de saddhus, dont certains étaient vraiment bien cuits !





Le clou du spectacle consiste vraiment à observer les saddhus en transe. Ces hommes saints, tout calmes d'habitudes, se mettent tout nus et font mine d'attaquer les spectacteurs (Shiva étant le dieu de la destruction, on ne l'imagine pas faire risette à tout le monde). On assiste alors à des mouvements de foule impressionnants. En effet le public s'approche d'abord pour partir en courant lorsque les saddhus s'énervent.





Nous avons eu la chance de voir des saddhus en transe de près, voire très près. Nous ne faisions pas les malins lorsque nous nous sommes retrouvés acculés contre un mur face à un saddhu muni d'un anneau pénien très impressionant, mais surtout d'un bâton qu'il brandissait vers nous (non, nous n'avons pas de photo, je vous défie de sortir votre appareil face à un type complètement pété qui vous menace avec un bâton). Du coup, nous ne sommes pas restés trop près lorsque nous avons croisé un saddhu en transe armé d'un trident ! Mais c'était un moment très fort d'assister à ce festival de l'intérieur. Et nous sommes rentrés dans la tranquille ville bouddhiste de Bodnath lorsque nous avions eu notre dose de transe.




Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ