Java : les villes

Jakarta

Nous voici arrivés en Indonésie, le dernier pays de notre itinéraire. Nous commençons par l’île de Java, où nous visitons tout d’abord la capitale. La ville en soi n’est pas extraordinaire, mais son Musée national vaut vraiment le déplacement. Il présente les cultures des différentes îles du pays (l’Indonésie compte plus de 17 000 îles) et nous a vraiment donné envie de revenir avec beaucoup de temps pour explorer les zones reculées où nous n'aurons pas l'occasion d'aller cette fois-ci.

Le monument national ou monas, comme l'appellent les
Indonésiens, au centre de la plus grande place du monde.

Une tirelire du 13e siècle !

Les masques ethniques sont impressionnants.

Yogyakarta

Une fois Joëlle arrivée, nous filons tous les trois vers Yogyakarta, une ancienne capitale au sud de l'île. On peut encore y visiter le palais du Sultan.



Tous les jours, des représentations d’art traditionnel y sont données. Nous pouvons admirer un spectacle de danse accompagné par un orchestre de gamelan, la musique traditionnelle du pays. C’est très chouette de pouvoir y assister.



Les instruments du gamelan

Le palais est un mélange d’influences (chaque Sultan y ajoute sa petite touche) et la famille du Sultan actuel vit encore ici.





La maison du Sultan

Nous nous rendons également au Taman Sari, un ancien jardin consacré aux loisirs des sultans. Une grande partie du complexe est en ruine, mais les bassins nous laissent imaginer qu’il devait être agréable de flâner ici.



Une femme en train de décorer un tissu traditionel

Les Indonésiens sont adorables, mais nous nous faisons assaillir par des gens qui veulent discuter avec nous ou nous prendre en photo. Ils sont tellement gentils que c’est impossible de refuser mais le retour en Suisse va être dur, lorsque plus personne ne nous abordera dans la rue!

Une famille indonésienne. On ne fait pas le poids à côté :)

Ces jeunes étudiantes voulaient absolument un selfie avec Olivier.

Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ