Malacca

Malacca est une des plus anciennes villes de Malaisie et son histoire est riche. Son architecture est donc très diverse et il est facile d’observer les différentes cultures en se baladant.

Au 16e siècle, les Portuguais se sont emparés de la ville et ils y ont laissé des traces.

Une reconstruction du bateau portugais qui
a conquis la ville

L'église St-Paul

Toujours l'église St-Paul


Le dernier vestige du fort portugais...

... qui sert de cadre aux photos des jeunes mariés.

Un rappel kitsch du passé portugais.

Au 17e, ce sont les Hollandais qui colonisent Malacca et en chassent les Portuguais. Le centre de la vieille ville porte encore leur empreinte.

L'hôtel de ville et une église hollandaise

Ca se passe de commentaires.

Puis au 19e siècle, Malacca passe entre les mains des Anglais comme le reste du pays. On y retrouve donc l’architecture coloniale que nous avons déjà admirée ailleurs.


La maison du gouverneur

Nous visitons également quelques monuments typiquement malais.

Une reconstruction de la roue du sultan

Les jardins du palais


Et comme dans toute ville de Malaisie, l’influence chinoise est également très forte.





Malacca est très jolie et très touristique aussi. Nous nous promenons en bateau-mouche sur la rivière et ici les trishaws sont de véritables attractions, décorées de peluches, de lumières de toutes les couleurs et de hauts-parleurs qui diffusent les derniers tubes à la mode. Un peu too much pour nous.



Côté culinaire, Malacca est la ville du Satay celup, la fondue malaisienne. On trempe des brochettes de légumes, de viande ou de crevettes dans un mélange à la cacahuète. Nous sommes obligés d’y goûter! Nous nous rendons dans un restaurant plébiscité par les habitants du coin et nous faisons la file presque deux heures… ce qui nous laisse le temps de discuter avec les Malaisiens qui nous promettent que nous ne serons pas déçus. Bon appétit !




Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ