Cinq jours au paradis

Après avoir parcouru des milliers de kilomètres en bus de nuit et train brinquebalant, nous rêvions d’une vraie pause quelque part. Nous voici donc partis pour les îles Perhentian, au nord-est de la Malaisie.

Une nuit en bus (une de plus) et une demi-heure de trajet agité en bateau plus tard, nous arrivons au paradis : plage de sable blanc et fin comme du sucre glace, mer turquoise, petits bungalows qui se fondent dans la forêt et poisson fraîchement pêché au barbecue tous les soirs.

Le bateau, ça décoiffe !





Pourtant, nous ne nous reposons pas tellement. L’eau est transparente et pleine de vie aquatique. Nous passons donc tout notre temps à faire du snorkeling depuis la plage et c’est exceptionnel. Nous voyons du corail vivant, des anémones, des nudibranches ainsi que des myriades de poissons de toutes les couleurs : des poissons-perroquets, des poissons-clowns (coucou Nemo!), des poissons-coffres, des girelles, des poissons-papillons, etc. Nous apercevons même un requin à pointes noires (inoffensif) depuis la jetée et deux énormes balistes titans. Et le meilleur moment du séjour : lorsque nous avons pu nager avec de grandes tortues de mer à deux reprises. Une expérience inoubliable.



Photo prise de la jetée, l'eau est vraiment transparente.

Voici exceptionnellement quelques photos que nous n’avons pas prises nous. Nous n’avions pas d’équipement pour faire des photos sous l’eau, mais c’est trop tentant de vous montrer les merveilles que recèlent les eaux de l’île.

Tirée du site : www.derevesetdescales.com

Tirée du site : www.derevesetdescales.com

Tirée du site : wootensdownunder.wordpress.com

(c) Tracey Jones

Nous avons passé quatre jours sur la plus grande des deux îles où nous avions accès facilement à une plage splendide depuis laquelle il était facile de voir des tortues et une autre où nous pouvions nager au-dessus d’un récif de corail. Pour rejoindre la deuxième plage, nous devions marcher 15 minutes à travers la jungle : en sarong et en tongs, c’est sportif ! Nous avons ensuite pris le bateau-taxi pour passer notre dernière nuit sur la petite île.



Une petite plage déserte

Le bateau-taxi

Vue depuis la petite île

Nous avons eu du mal à quitter les Perhentian et si vous êtes dans le coin, nous vous encourageons à aller y faire un tour (si vous adorez faire la fête, choisissez Kecil, pour tout le reste, nous avons préféré Besar).




Commentaires

Les articles les plus lus

Délices de Birmanie

Se déplacer en Birmanie

Le grand départ